arrow-right cart chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up close menu minus play plus search share user email pinterest facebook instagram snapchat tumblr twitter vimeo youtube subscribe dogecoin dwolla forbrugsforeningen litecoin amazon_payments american_express bitcoin cirrus discover fancy interac jcb master paypal stripe visa diners_club dankort maestro trash

Blog

Om, ma sœur Om, ne vois-tu rien venir?

Om, ma sœur Om, ne vois-tu rien venir?

Par Fabrice Jordan

September 03, 2018


Blog

Om, ma sœur Om, ne vois-tu rien venir?

Par Fabrice Jordan

September 03, 2018


Om, ma sœur Om, ne vois-tu rien venir?
En résumé, 173 vétérans américains souffrant de PTSD (Post traumatic stress disorder) ont été randomisés en deux groupes de 89 et 84 personnes 
(Article publié dans le American Journal of Psychiatry en juin 2018)

Le premier groupe a reçu une thérapie basée sur la répétition d'un mantra, à raison de sessions d'une heure/semaine, sur 8 semaines. 

Le deuxième groupe a reçu une "thérapie centrée sur le présent" (Present Centered Therapy) dérivée des méthodes de pleine conscience, très à la mode actuellement.

Résultat: le groupe répétition de mantras a enregistré de meilleurs résultats que le groupe centré sur le présent, dans les scores évaluant le PTSD, aussi bien à la fin du traitement que deux mois après son arrêt.

La réduction des insomnies, notamment, était significativement plus grande dans le groupe mantra.

Cet article est très intéressant, dans la mesure où il prouve (avec toutes les précautions d'usage concernant la portée d'une seule étude) que les pratiques parfois taxées bien trop rapidement de "superstitieuses", notamment par les tenants des "voies directes" spirituelles, sont en fait très efficaces, voire plus efficaces que leur corollaire centré sur le présent.

Pour avoir, de mon côté, largement expérimenté les deux voies, je peux confirmer que les techniques développées dans les rituels ont une force et une capacité de "reprogrammation" de schémas intérieurs très étonnante et largement sous exploitée par les pratiquants. Les voies importées en occident se sont en effet souvent coupées de leur aspect rituel pour augmenter l'acceptation. Bien entendu, cela est possible uniquement dans la mesure où le schéma que l'on cherche à modifier a été vu, ce qui implique bien souvent l'aide d'un regard externe ou d'expériences significatives qui viennent pointer du doigt le dit schéma et que nous identifions comme telles.

Les rituels utilisent voix, visualisation, marches structurées, sons, gestes, regards spécifiques et capacités artistiques et créatives dans une danse presque infinie en termes de possibilités d'adaptation à des problèmes particuliers.
Réfléchissons-y donc à deux fois avant de taxer les rituels de superstitieux et de jeter par la même occasion, le bébé avec l'eau du bain. Si des traditions aussi pragmatiques que les traditions chinoises les ont gardé au fil des siècles, tout en sachant les adapter au besoin, ce n'est pas juste pour la beauté des arabesques. C'est bien pour leur efficacité irremplaçable à certains moments de la pratique.

Merci à Olivier Paſche pour l'article:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29921143

 

 

0 commentaires


Laissez un commentaire

Panier